Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ASTRONOMIE

L’observation du Soleil avec la technique de projection

Vous êtes ici : » » L’observation du Soleil avec la technique de projection ; écrit le: 14 février 2012 par aboura modifié le 7 octobre 2014

L'observation du Soleil avec la technique de projectionVoici comment vous pourrez observer le Soleil en toute sécurité en utilisant la projection :



1.   Montez un télescope ou une lunette sur un trépied.

2.   Installez votre oculaire de visée ie plus faible dans l’instrument.

3.   Pointez l’instrument dans la direction approximative du Soleil sans regarder dedans ou à travers ; vous- même et les autres personnes présentes devez vous tenir à l’écart de l’oculaire de visée, et pas derrière lui.

4.   Trouvez l’ombre du tube de l’instrument sur le sol.

5.   Déplacez l’instrument vers le haut et vers le bas et d’avant en arrière en observant l’ombre, afin de rendre l’ombre aussi petite que possible. La meilleure manière de procéder, c’est que vous- même (ou un assistant) mainteniez un morceau de carton,au-dessous de l’instrument, perpendiculaire au tube, de façon à ce que l’ombre du tube tombe sur le carton. Déplacez l’instrument de telle sorte que l’ombre du tube soit aussi proche que possible d’une forme circulaire sombre et compacte.

6.   Placez le carton à l’oculaire ; le Soleil se trouvera dans le champ de vue et son image apparaît sur le carton. Si l’image du Soleil ne se trouve pas dans le champ de visée, l’éclat brillant du Soleil sera visible sur l’un des côtés du carton ; dans ce cas, orientez le télescope pour centrer l’image sur le carton.

La manière la plus facile et qui présente la plus grande sécurité pour apprendre cette technique consiste à demander un observateur expérimenté de votre club d’astronomie local de vous la montrer.

Bien que vous évitiez déjà de regarder directement dans le télescope, vous devez faire attention à éviter d’autres dangers de la méthode de projection. Dans une école de Brooklyn, j’ai une fois vu un gars projeter l’image solaire avec un télescope de 177 mm. Il n’approcha pas son visage de l’oculaire, mais à un moment, son bras passa directement sous le rayon projeté, très près de l’oculaire où l’image solaire est très petite. Cela fit instantanément un petit trou fumant dans sa veste de cuir noire.

Pour éviter les accidents, ne regardez pas le Soleil directe­ment à travers l’oculaire d’un télescope ou d’une lunette, et évitez absolument d’exposer au rayon projeté de la lumière du Soleil toute partie de votre corps ou du corps d’une autre personne, de même que tout objet personnel, ne serait-ce que brièvement.

Après cette mise au point, vous pouvez maintenant observer les taches solaires sur le disque solaire. Ce terme scientifique désigne la surface visible du Soleil qui est orientée face à la Terre. Si vous repérez quelques taches, regardez-les à nou­veau le lendemain et le jour suivant, et vous observerez com­ment elles semblent se déplacer sur le disque solaire. En réa­lité, bien qu’elles se déplacent elles-mêmes un peu, la plus grande partie de leur mouvement apparent est dû à la rotation du Soleil, c’est-à-dire au fait que le Soleil tourne. Vous referez la découverte de Galilée, mais en toute sécurité.

Vous devez absolument faire très attention en utilisant un  télescope ou une lunette astronomique comme projecteur d’image du Soleil, et vous ne devez jamais permettre à un enfant seul ni à toute personne non entraînée à cette méthode d’utiliser seul l’instrument. Ne regardez pas le Soleil à travers votre télescope, et ne regardez pas non plus le Soleil à travers le petit chercheur ou le petit viseur dont votre instrument est peut-être équipé. Faites très attention à ce qu’aucune partie de votre corps ou du corps de n’importe qui d’autre ne soit exposé, même très brièvement, au rayon de lumière solaire projeté. Celui-ci doit être projeté uniquement sur l’écran de carton.

Si vous ne voulez pas utiliser la technique de projection ou si vous ne disposez que de télescopes plus perfectionnés (ceux qui utilisent à la fois les lentilles et les miroirs), avec lesquels cette technique ne doit pas être utilisée, vous pourrez quand même observer le Soleil en toute sécurité à l’aide d’un filtre solaire spécial. Cela exige un investissement substantiel, mais qui en vaut la peine. Continuez de lire, Galilée !

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles