/*

Trouvez l’étoile du Nord (la Polaire)

Vous êtes ici : Accueil » Astronomie » Trouvez l’étoile du Nord (la Polaire)

Bien sûr, n’importe qui peut sortir par une nuit dégagée et voir quelques étoiles. Mais comment saurez-vous ce que vous  êtes en train de regarder ? Comment pourrez-vous le retrou­ver ? Que devriez-vous guetter ?

L’une des manières consacrées par l’usage de se familiariser avec le ciel nocturne, si vous vivez dans l’hémisphère Nord, consiste à se familiariser avec l’étoile Polaire, qui se déplace il peine. Une fois que vous savez où est le Nord, vous pouvez vous orienter vous-même vers le reste du ciel boréal (de l’hé­misphère Nord), ou vers n’importe quoi d’autre en fait. Dans le ciel austral (de l’hémisphère Sud), vous devez trouver les étoiles brillantes Alpha et Bêta du Centaure, qui montrent le chemin vers la Croix du Sud.

Il est facile de trouver la Polaire (l’étoile Polaire) en utilisant le j Grand Chariot dans la constellation de la Grande Ourse. Le Grand Chariot est l’une des figures célestes les plus facilement reconnaissables . Si vous vivez en France métropolitaine, vous pourrez l’observer chaque nuit pendant toute l’année.

Les deux étoiles les plus brillantes du Grand Chariot, Oublie et Mérak, forment une extrémité de la louche et pointent directe­ment vers la Polaire. On utilise aussi la louche du Grand Chariot comme point de repère pour trouver d’autres étoiles, comme Castor et Pollux dans la constellation des Gémeaux, et Deneb dans celle du Cygne. Le manche de la louche pointe en direction d’Arcturus, dans la constellation du Bouvier.

Les étoiles proches de la Polaire ne se couchent jamais au- dessous de l’horizon à la plupart des latitudes de l’Europe, ce qui fait d’elles des étoiles circumpolaires. Elles semblent décrire des cercles autour de la Polaire. La Grande Ourse est une constellation circumpolaire lorsqu’on l’observe depuis quasiment n’importe où dans l’hémisphère Nord. Les zones du ciel qui sont circumpolaires dépendent de la latitude depuis laquelle vous effectuez votre observation. Plus vous vivez près du pôle Nord, plus la partie circumpolaire du ciel est grande. Et dans l’hémisphère Sud, plus vous vous trouvez au Sud, plus la partie circumpolaire du ciel est grande.

Bien qu’Orion ne soit pas une constellation circumpolaire, elle constitue aussi une constellation qui se distingue et qui est visible en hiver, avec les trois étoiles qui forment sa ceinture pointant vers Sirius, dans le Grand Chien, et vers Aldébaran, dans le Taureau. Orion contient aussi les étoiles de magnitude 1 Bételgeuse et Rigel, qui sont deux balises brillantes dans le ciel .

Vous pourrez vous familiariser avec le ciel nocturne à l’aide des cartes des constellations de ce livre et de vos propres yeux. De même que le fait de vous familiariser avec les rues de votre ville vous permet de trouver plus facilement votre chemin, connaître les constellations vous aidera à régler et diriger vos observations sur les objets célestes que vous voulez observer, et à suivre leurs apparitions et leurs mouvements au cours de vos manœuvres durant une séance nocturne avec les étoiles.







Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié


- Debug: cached@1502803651 -->