Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ASTRONOMIE

Les magnitudes des étoiles : plus le nombre est petit, plus l’éclat est grand

Vous êtes ici : » » Les magnitudes des étoiles : plus le nombre est petit, plus l’éclat est grand ; écrit le: 10 février 2012 par aboura

Les magnitudes des étoiles : plus le nombre est petit, plus l'éclat est grandUne carte des étoiles, un croquis de constellation ou une liste d’étoiles indiquent toujours la magnitude de chaque étoile.

Les magnitudes constituent juste une échelle de mesure de l’éclat. Hipparque, un astronome grec de l’Antiquité, divisa les étoiles qu’il pouvait observer en six classes, ou « grandeurs », d’après leur éclat apparent. Les étoiles les plus brillantes étaient appelées étoiles de magnitude 1, les deuxièmes plus brillantes étoiles de magnitude 2, etc., jusqu’aux étoiles qui avaient le plus faible éclat, les étoiles de magnitude 6.



Notez que contrairement à la plupart des échelles et unités de mesure, plus l’étoile est brillante, plus sa magnitude est petite. Les Grecs n’étant pas parfaits, le système d’Hipparque avait un talon d’Achille : sa classification ne laissait pas de place pour les étoiles éventuellement plus brillantes que la magnitude 1.

Or aujourd’hui, nous constatons que quelques étoiles ont une magnitude de 0, ou même une magnitude négative. Sirius, par exemple, a une magnitude de -1,5. Et la planète la plus brillante, Vénus, a parfois une magnitude de -4 (la valeur exacte diffère selon les distances et les positions respectives de Vénus, de la Terre et du Soleil).

Une autre omission : les Grecs n’avaient pas prévu de classe de magnitude pour les étoiles qu’ils ne pouvaient pas voir. À l’époque, cela ne semblait pas être un oubli, parce que per­sonne ne savait rien de ces étoiles. Mais aujourd’hui, nous savons que des millions d’étoiles existent au-delà de la vue à l’œil nu, et elles ont toutes une magnitude : 7 et 8 pour les étoiles qu’on observe facilement aux jumelles, 10 ou 11 pour les étoiles qu’on discerne facilement avec un petit télescope de qualité. Les magnitudes atteignent des chiffres aussi élevés que 21 pour les étoiles dont l’éclat est le plus faible et qui ont été recensées dans une étude du ciel réalisée par l’Observatoire du Mont Palomar. La magnitude atteint même 30 et peut-être 31 pour les objets du plus faible éclat dont le télescope spatial Hubble a réussi à obtenir des images.




← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles