La planète , l’univers : L’effet de serre en peinture

Vous êtes ici : > Astronomie > La planète , l’univers : L’effet de serre en peinture

L'effet de serre en peinture.Serait-il possible de réduire l’effet de serre en peignant en blanc les toits des maisons, de façon à réfléchir la lumière solaire, comme le fait la neige sur les calottes polaires ? Et existe-t-il une peinture qui réfléchirait la lumière aussi bien que la neige ?

Peindre les toits en blanc augmenterait la réflexion des rayons solaires et réduirait le réchauffement climatique. Le projet de cartographie globale (GRUMP pour Global Rural Urban Mapping Project) de F Institut des sciences de la Terre de l’université Columbia de New York montre que 3% de la surface terrestre est recouverte par des habitations.

La Terre a un «albedo» de 0,29, ce qui signifie qu’elle réfléchit 29% de la lumière solaire incidente. Avec un albedo de 0,1, les villes absorbent davantage de lumière que la moyenne. Peindre les toits en blanc pourrait porter l’albedo terrestre de 0,29 à 0,30 environ. Avec un modèle simpliste de la planète, cela entraînerait une baisse de température moyenne de l’atmosphère de 1 °C, de quoi compenser la hausse observée depuis le début de l’ère industrielle. Mais un tel modèle ne tient pas compte du rôle des nuages .

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié