Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ASTRONOMIE

Qu’est-ce qu’une étoile filante?

Vous êtes ici : » » Qu’est-ce qu’une étoile filante? ; écrit le: 7 avril 2012 par Sameh modifié le 16 octobre 2018

Qu’est-ce qu’une étoile filante?Curieusement, de nombreuses personnes n’ont jamais vu d’étoiles filantes. Pourtant, quand la nuit est claire et sans lune, le ciel offre à l’observateur attentif la possibilité d’en apercevoir bien plus d’une. Certaines nuits, environ quinze fois par an, on peut même voir plu¬sieurs dizaines de flèches lumineuses sillonner le ciel. Ainsi, vers le 11 août, dans des conditions idéales d’observation, on peut compter entre 50 et 100 météores par heure : ce sont les Perséides, appelées autrefois «larmes de saint Laurent». Comme nous allons le voir, une averse météorique de même nature se produit à au moins deux autres périodes de l’année, en janvier et en décembre. Plus rarement, enfin, on assiste à de véritables tempêtes d’étoiles filantes, au cours desquelles tombent sur la Terre entre 10 000 et 20 000 météores par heure. Très apprécié du public, ce type d’événement astronomique suscite un intérêt d’autant plus vif que l’apparition d’une étoile filante, contrairement à celle d’une comète, a toujours été porteuse d’un message bénéfique dans les croyances populaires. Mais avant tout, il nous semble utile d’apporter quelques précisions concernant la terminologie afin d’éviter tout malentendu. L’appellation d’«étoile filante», que nous emploierons nous-mêmes souvent dans cet ouvrage, est incorrecte sur le plan scientifique : le terme exact est «météore», lequel indique le phénomène lumineux résultant de l’entrée dans l’atmosphère terrestre d’un corps céleste de dimensions générale¬ment modestes, voire très réduites. Lorsque ce corps est plus gros qu’un galet, il est possible qu’il ne se consume pas totalement en traversant l’atmosphère et qu’il vienne heurter le sol. On lui donne alors le nom de «météorite». Les corps célestes qui donnent naissance aux météores proviennent des comètes, tandis que ceux qui engendrent les météorites sont issus des astéroïdes. Lorsque le phénomène météorique est particulièrement lumineux, offrant l’aspect d’une boule de feu, on parle de «bolide». Ce nom, toutefois, ne figure pas dans la liste des termes officiels établis par l’Union astronomique internationale en 1961 et peut s’appliquer à tout corps céleste provoquant l’apparition d’un météore, qu’il s’agisse ou non d’une météorite.

Le passage d’un bolide dans le firmament constitue certainement l’un des spectacles les plus fascinants et impressionnants que puisse offrir la voûte étoilée. J’ai moi-même eu l’occasion d’en voir une trentaine. Il semble que la période la plus propice à leur observation se situe entre les mois de février et d’avril.



Vidéo : Qu’est-ce qu’une étoile filante?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Qu’est-ce qu’une étoile filante?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles